google-site-verification=WrqHIDmafsDy_dVjDrH6yY5AkE4LvEJVNJiKu0BXUkE
 

Blog

Aliments Sacrés


Revenir aux sources. Retrouver les saveurs d’antan. Renouer avec la sagesse des traditions.

Voilà ce que nous propose la Weston A. Price Foundation, par la diffusion et l'ampliation des travaux du Dr. Price, dentiste, qui a parcouru des kilomètres pour comprendre le pourquoi et le comment d’une bouche en bonne ou en mauvaise état. Il s’est passionné de nutrition voyant les effets protecteur ou dévastateurs que pouvaient avoir les différentes diètes consommées par différents peuples.

Certains aliments, vus de nos jours comme un peu vieillots ou passés de mode, se retrouvent pourtant au top 8 des ingrédients recommandés autrefois comme les plus sains et nutritifs, et ce, dans des cultures aussi différentes que celle de Suisse ou des Philippines.

En particulier, ces aliments étaient destinés à maintenir en santé la femme enceinte et les enfants en bas âge. Voyons de plus près.

1. le foie

2. les œufs de poisson

3. l’os à moelle

4. les jaunes d’œufs coulant (de poules bio en liberté nourries au grain)

5. le bouillon d’os

6. Le beurre de lait cru, provenant de vaches qui ont mangé de l’herbe verte.

7. les petits poissons (sardines, anchois, etc.)

8. l'huile de foie de morue

Ces aliments-là ont, d’une manière ou d’une autre, toujours fait partie des diètes des cultures à travers le monde. Le Dr. Price a en effet pu étudier qu’ils contiennent des activateurs lipidiques qui nous permettent d’emmagasiner la quantité nécessaire de minéraux dont nous avons besoin. Nous avons beau manger des tonnes de calcium, sans la vitamine D, peu du calcium ingéré est incorporé. En particulier il s’avère que les vitamines A, D3 et K2 préviennent contre les caries, entre autre, car elles permettent l’ingestion juste des minéraux dont le corps a besoin.

Voici ce qu’on peut lire, en résumé, sur le site de la Weston A. Price Foundation :

  • "Nous savons maintenant que la vitamine A est vitale pour le métabolisme des minéraux et des protéines, la prévention des malformations congénitales, le développement optimal des nourrissons et des enfants, la protection contre les infections, la production d'hormones sexuelles et de stress, la fonction thyroïdienne, la santé des yeux, de la peau et des os. La vitamine A est appauvrie par le stress, l'infection, la fièvre, l'exercice intense, l'exposition aux pesticides et aux produits chimiques industriels et la consommation excessive de protéines (d'où nos mises en garde co