google-site-verification=WrqHIDmafsDy_dVjDrH6yY5AkE4LvEJVNJiKu0BXUkE
 

Blog

Des Suris et des Hommes


Si je vous dis manger sainement, vous pensez à quoi ?

La plupart de nous répondra: des légumes, des fruits, des graines, des amandes, des vitamines, du poisson, des omégas 3, des aliments biologiques, du bouillon d’os, etc.

Et les aliments fermentés ? Et bien, ils sont souvent les grands oubliés de notre diète. Et pourtant ! La fermentation – même si son nom vous parait anti-amical – est une technique vieille comme le Monde pour conserver les aliments. Il y a plusieurs techniques de fermentation, et nous on va parler de la lacto-fermentation, plus exactement. Et bien loin d’être quelque chose de dangereux ou risqué, il n’y a rien de plus sûr 😊

Imaginez un monde sans électricité, donc sans frigo. Comment conservait-on les aliments ? Bingo ! Selon le procédé de la lacto-fermentation ! - entre autres procédés, ce n’est pas le seul. Aujourd’hui notre vie loin des traditions culinaires et pleine de « nouvelles technologies » nous a éloigné de ces habitudes de grand-mère. Pourtant, rien de plus sain et précieux qu’un aliment fermenté.

Le mot vous dérange, préférez-lui le mot « suri », comme l’a bien trouvé Marie-Claire Frédéric, une grande spécialiste de la lacto-fermentation qui vient d’ouvrir le premier restaurant entièrement dédié à la nourriture lacto-fermentée ou surie, selon le terme anciennement utilisé, et qui est bien plus élégant, convenons-en. Pour en savoir plus sur elle et le restaurant, passez voir son site : nicrunicuit.com, il y a plein de recettes et d’explications sur ce beau monde des bactéries.

Et oui, car, en gros, le principal intérêt de faire surir les aliments, à la base, c’est de les conserver. Grâce à quoi ? Pardon, grâce à qui, devrais-je dire ? Aux bactéries!

Encore, elles, nos vieilles bonnes amies de l’intestin. Ce sont elles qui protègent les aliments des bactéries pathogènes qui dégraderaient la nourriture. Ce sont encore elles qui vont agir comme des probiotiques dans nos intestins. Mangez des aliments lacto-fermentés, et vous ferez du bien à vos intestins, c’est aussi simple que cela !

Nos intestins ont besoin d’avoir une population microbienne diversifiée, pleine de monde pour qu’il n’y en ait pas juste 2 ou 3 qui, se croyant les plus forts, commencent à se disputer le pouvoir. Ça, c’est ce qu’il se passe lorsqu’on n’a pas assez de diversification, et c’est là qu’il y a des problèmes qui se traduisent par un inconfort intestinal, des crampes, des ballonnements, des flatulences, et ça peut aller loin, jusqu’